On me dit dans l’oreillette que les premiers flocons sont arrivés! Aller, fonce et va passer un week-end à la neige! Tu n’as pas envie de skier ? Alors pourquoi pas aller explorer les alentours en raquettes à neige ? Rien de mieux qu’une randonnée pour passer un bon moment et profiter de ce bel hiver qui arrive. Tu ne sais pas quelles raquettes choisir ? À la fin de ta lecture, c’est toi qui conseilleras les autres.

☕️ Temps de lecture : 5 min

page cmt ça marche images pour explication (2) (1) (1)

Tout savoir sur les raquettes à neige

L’origine des raquettes

Les raquettes, fixées à tes chaussures, vont te permettre de te déplacer sur la neige sans glisser, ni t’enfoncer.

Au départ les raquettes étaient en bois. Elles ont été créées en Asie centrale avant d’arriver en Amérique du Nord afin de servir au peuple indigène. Longtemps après, les raquettes à neige sont arrivées en Europe pour faciliter les tâches des coureurs des bois (chasseurs et porteurs liés au commerce des fourrures).  Elles ont ensuite évolué, et sont aujourd’hui en plastique ou en aluminium. Les raquettes en plastique sont les plus utilisées car ce sont les plus résistantes, et elles sont moins chères que les raquettes en aluminium, qui ont la particularité d’être plus légères. 

Il existe aussi des raquettes à neige en composite, c’est un mélange de plastique et d’aluminium. Elles sont utiles pour un usage supérieur à de l’occasionnel, mais pas aussi intense qu’un usage pro.

page cmt ça marche images pour explication (1) (1) (1)

Les caractéristiques des raquettes à neige

Le tamis détermine la portance de tes raquettes dans la neige mais également la facilité de marche lors de ta randonnée. Un tamis plus large est idéal pour de la poudreuse parce que plus il est large, plus la portance est forte. Il existe plusieurs largeurs de tamis ; pour choisir la bonne largeur, il faudra prendre en compte ton poids, ta taille et le type de neige où tu vas randonner cet hiver

La cale de montée sera ton assistant lorsque tu auras affaire à une montée plutôt raide. Elle a pour fonction de surélever ton talon, et par conséquent de diminuer l’effet de la montée sur ton pied, ainsi que la fatigue générée. Les cales de montée se mettent et se démettent facilement à l’aide de tes bâtons

Les griffes, crampons situés sous ton pied, et pour certains modèles de raquettes également sous le tamis, servent à accrocher et à adhérer à la neige. Ils sont surtout utiles lors des montées, et sont indispensables pour une pratique sur des terrains difficiles (hors sentier, si tu as le niveau et les connaissances pour t’y aventurer). 

Les fixations, systèmes de serrage, sont très importants puisqu’elles vont te permettre de ne faire qu’un avec ta raquette, et de bien maintenir ton pied en place. En effet, les systèmes de serrage permettent de maintenir ton pied à l’avant de ta chaussure ainsi qu’à l’arrière, ce qui facilite la marche lors de ta randonnée.

Il existe deux systèmes de serrage : les sangles et crémaillères ou lanières. Les sangles permettent de se chausser rapidement, leur réglage est facile. Les lanières sont plus longues à régler, mais le serrage est plus précis. 

Voir directement le schéma :p 

Pour faire ton choix, je te conseille d’essayer tes futures raquettes avec les chaussures que tu utiliseras lors de tes randonnées, tu seras sûr que le système de fixation sera adapté.

Pour ce qui est de ta pointure, pas d’inquiétude : beaucoup de raquettes sont réglables sur plusieurs pointures.

Lorsque tu feras ton choix, assure-toi de pouvoir régler tes raquettes de neige avec des gants, tu devras parfois le faire pendant ta randonnée. Tu devras également faire attention à la position des fixations : elles doivent être à l’extérieur de la raquette afin qu’elles ne se cognent pas l’une contre l’autre à chaque pas. 

Comme dit précédemment, il existe des raquettes à neige en plastique et en aluminium.

Tu devras faire ton choix en fonction de ton utilisation, et du terrain sur lequel tu vas randonner

Les raquettes à neige en plastique sont résistantes et ont un bon rapport qualité/prix pour une utilisation occasionnelle sur un terrain facile.

Les raquettes à neige en aluminium sont en effet plus légères, et elles conviendront pour des professionnels, ou des passionnés qui s’aventurent sur des terrains escarpés. Leur légèreté permet un meilleur confort, plus de vitesse et une meilleure utilisation sur de longues distances. De plus, l’aluminium résiste mieux au grand froid d’hiver.

Tiens, ça ressemble à ça :

Schéma descriptif raquettes à neige

Choisir ses raquettes à neige selon sa morphologie et sa pratique

Mes raquettes à neige selon mon poids

Maintenant que tu connais les caractéristiques des raquettes à neige, je vais te guider dans ton choix afin de trouver le modèle fait pour toi.

Comme tu le sais, le tamis est l’élément principal de ta raquette et il se choisit en fonction de ton poids.

T’inquiète, il ne s’agit pas de savoir si tu as trop abusé des apéros cet été : tu devras ajouter à ton poids, celui de tes vêtements, mais aussi de ton sac à dos. Pour un gabarit de 15 à 50 kg, il faudra opter pour un modèle enfant ; de 40 à 80 kg, il faudra se diriger vers un petit à moyen tamis, modèles destinés plutôt aux femmes ; et de 60 à 120 kg, il faudra porter ton choix sur un grand tamis, modèles destinés plutôt aux hommes. 

Pour le choix de la matière de ta raquette, à toi de voir si tu es un raquettiste occasionnel ou un fou des randonnées hivernales en raquettes à neige. Si tu as une utilisation occasionnelle de tes raquettes, alors choisis une paire de raquettes à neige en plastique. Elles seront parfaites pour ton utilisation. Par contre, si tu pratiques souvent ce sport d’hiver, que tu es passionné de randonnées dans la neige, alors choisis plutôt une paire de raquettes en aluminium. Leur légèreté sera un plus pour toi, et elles te dureront longtemps.

page cmt ça marche images pour explication (3) (1)

Mes raquettes selon ma pratique : balade hivernale, randonnée en montagne, terrain plat ou escarpé...

Évidemment, tu n’es pas le seul critère de choix qui entre en compte pour déterminer quel sera ton équipement. Le type de randonnées que tu vas faire est décisif. Es-tu plus balades tranquilles, randos sportives en montagne hors des sentiers ou courses de raquettes ?

Tu veux te balader, seul ou à plusieurs, profiter de magnifiques paysages enneigés ? Les raquettes à neige sont faites pour toi. 

Tu sais à présent quel tamis tu dois choisir, et qu’il te faut plutôt une raquette en plastique pour ce type d’utilisation.

Eh oui, tu te balades tranquillement, mais le terrain n’est pas toujours plat et tu as peut-être affaire à des montées ardues ? Alors la cale de montée, optionnelle, pourra t’aider. En effet, avec ton type d’utilisation elle n’est pas indispensable à ton équipement mais elle te servira toujours. Tu ne voudrais pas avoir une douleur atroce aux pieds parce que tu avais le tendon d'achille trop tendu.

Inutile de t’équiper de griffes et de couteaux, les crampons présents sur les équipements de base et répartis sous tes pieds suffiront. 

Pour le système de serrage, je te conseille de porter ton choix vers un système de fixation à sangles qui est très facile à fermer. Je te conseille également de choisir des raquettes à neige qui s’adaptent à plusieurs pointures : lorsque tu changeras de chaussures ou que tu prêteras tes raquettes, tu seras sûr qu’elles iront.

Tu en as marre des balades tranquilles et tu préfères maintenant les randos sportives, les terrains escarpés, tu aimes dévaler les descentes à toute vitesse, alors tu sais qu’il te faut plutôt des raquettes en aluminium ou en composite

Tu risques de devoir marcher sur de la neige durcie, ou bien de la poudreuse si tu vas sur des sentiers hors pistes, alors choisis un tamis plutôt large, tu auras une meilleure portance.

Une cale de montée t’est indispensable, de même pour les griffes et crampons, tu peux en mettre un max (maximum de 8 crampons par raquette). La griffe qui se situe à l’avant de la raquette, sous ton pied, est optionnelle, mais je te conseille fortement d’en avoir une, elle te servira lors des montées à mieux accrocher et adhérer à la neige. Tu peux également t’équiper de couteaux latéraux. 

Pour le système de serrage, choisis un système de fixation à lanières, il enveloppera complètement ton pied. Privilégie également des raquettes qui sont compatibles avec plusieurs pointures, ce serait dommage de te retrouver avec un équipement trop petit parce que tes nouvelles chaussures sont plus grandes que tes anciennes.

Activité sportive à part entière, les courses en raquettes à neige exigent des raquettes adaptées. Les participants vont devoir courir sur de la neige durcie avec de nombreuses montées et descentes. 

Ça te tente ?

Ok, alors il te faudra de courtes raquettes légères en aluminium, avec un tamis étroit

Une cale de montée s’avère presque obligatoire pour cette pratique, ainsi que des crampons et une griffe fixés sous la raquette

Un système de serrage à lanières sera le plus performant pour ce sport d’hiver.

page cmt ça marche images pour explication (4) (1) (1)

Louer, essayer, acheter ses raquettes à neige

Comment essayer des raquettes à neige ?

Tu sais maintenant comment choisir tes raquettes à neige, mais tu préfères essayer ce sport d’hiver avant de t’en acheter

Tu as raison, il vaut mieux être sûr! 

Afin de louer ta paire de raquettes à neige près de chez toi si tu veux anticiper, ou près de ton lieu de vacances si tu manques de place dans tes bagages, tu peux trouver de multiples annonces de location de raquettes à neige.

page cmt ça marche images pour explication (5) (1) (1)

Acheter des raquettes à neige

Ça y est, tu as trouvé une super annonce de location de raquettes à neige sur Trippez, tu as essayé ce sport hivernal et tu t’es décidé : tu vas acheter des raquettes à neige.

Grâce à cet article, tu sais exactement comment choisir tes futurs partenaires de randos, mais tu ne sais pas exactement quel budget prévoir. Selon les matériaux, ta pratique et les options que tu veux pour tes raquettes, les prix varient.  En général, les prix pour une paire de raquettes à neige sont compris entre environ 80 et 280€. C’est un coût qui a son importance si tu ne te sers de ton matériel qu'occasionnellement. C’est pourquoi tu pourras, si tu le souhaites, mettre tes raquettes en location, ça te permettra de rentabiliser ton achat.

Je n’ai pas de marque, ou de modèle précis à te conseiller mais comme tu le sais, il est de plus en plus important d’acheter local, et c’est aussi le cas pour ton matériel sportif. Tu peux acheter une paire de raquettes à neige française, et ça c’est le top! TSL est une marque française située en Haute-Savoie, elle est le leader mondial de la raquette à neige. TSL commercialise ses raquettes à neige dans 2000 points de vente en France, tu peux donc en retrouver près de chez toi dans tes magasins préférés comme Decathlon.

Tu sais maintenant tout sur les raquettes à neige, tu es désormais capable de choisir ta paire de raquettes, alors à toi d’aller arpenter les montagnes cet hiver.

Quoi ? Tu as envie de te la jouer coureur des bois et randonner avec une paire de raquettes à neige en bois ? Fais ce que bon te semble… On ne te jugera pas… Quoi que.

Je te donne bientôt rendez-vous pour découvrir nos conseils sur l'équipement qu'il te faut pour tes randonnées cet hiver, et en attendant tu peux découvrir Les meilleures stations de ski des Pyrénées

One Trackback:

[…] bâton est le meilleur ami de ta raquette. Si tu as suivi mes conseils pour choisir ta paire de raquettes à neige, tu as dû choisir le tamis de ta raquette en fonction de ta pratique et de ton poids.  Ne […]

Comments are closed.